"JAMAIS SANS PAPA" - Maison des Associations - 4 Rue Saint Jean - 26000 VALENCE
+33 (0)6 80 43 21 70
Jamais Sans Papa
 
 
 
 
 
 

cent pères et enfants séparés devant le sénat

Cent pères et enfants séparés devant le Sénat
ce samedi 13 juin 2015

Le combat pour l’égalité parentale
reprend de plus belle

Ce samedi 13 juin 2015 une centaine de pères et enfants de couples séparés venus de Valence, Lyon, Nantes, Saint-Etienne, Aix-en Provence, Le Creusot et de la Région Parisienne à l’initiative du Collectif national « La grue Jaune » ont manifesté pour la troisième année consécutive pour l’obtention par la loi d’une égalité parentale totale entre le père et la mère vis-à-vis des enfants lors d’une séparation de couple. Ils ont vigoureusement demandé l’application de cette égalité par un hébergement alterné prioritaire et une médiation familiale obligatoire.

Les manifestants se sont rassemblés dès midi devant la fontaine de la place Saint- Michel (5ème arrondissement) près du Pont du même nom où ils ont pu déployer leur banderoles et distribuer leurs informations à un public de parisiens et de touristes très nombreux attirés notamment par les préparatifs d’une parade annonçant la finale du Top 14 de Rugby programmée le soir même.

De nombreux média nationaux étaient présents: Aujourd’hui en France, Le Parisien, France-Info, BFM TV, M6, TF1 ... et un film documentaire était tourné sur place. L’animation était en partie assurée par Jamais sans Papa Drôme-Ardèche autour de l’adaptation de la chanson de Stromae « Où t’es papa où t’es ».

Ce rassemblement a été marqué par la vigoureuse intervention du président de « La Grue Jaune » : Philippe Veysset qui a décrit en trente minutes et façon saisissante la situation désastreuse de la Justice Familiale française. Il s’est attaqué notamment au lobby de la magistrature, lobby auquel n’ose s’attaquer le pouvoir socialiste en place. Les nombreuses carences de cette Magistrature ouvrent directement la voie aux innombrables injustices observées en matière familiale, injustices que Philippe Veysset a pointé crûment. (voir notre texte en annexe).

Le cortège s’est rendu via le boulevard Saint-Michel au Palais du Luxembourg où une demande de rencontre avec le président du Sénat, M. Larcher, a été officiellement
transmise par la Grue Jaune représenté par son président, Catherine Chauvel, secrétaire et Patrick Guillot, trésorier. L’objectif de cette rencontre est de faire examiner en urgence par le Sénat la proposition de loi, dite APIE, qui représente une avancée dans l’égalité de domicile du père et de la mère mais qui devra être amendée dans le sens du principe d’égalité totale des deux parents face aux enfants matérialisée par l’hébergement alterné prioritaire et conforté par l’intervention directe de ces mêmes parents au sein d’une médiation familiale obligatoire.

Gérard Chauvel
"Jamais sans Papa Drôme-Ardèche"

photos du samedi 13 juin